Elections du Bureau 2012 de la Jeune Chambre Economique du Grand Sud de la Réunion

Lundi 12 décembre à 20h, les membres de la Jeune Chambre Économique du Grand Sud de la Réunion élisaient à l’unanimité le nouveau Bureau de la JCE GSR.

L’Assemblée Générale Ordinaire s’est tenue à Saint-Leu dans les locaux d’un établissement touristique, partenaire de longue date, l’iLoha, et a réuni une trentaine de jeunes actifs du « changement positif ».

C’est finalement Benjamin LAURIOT, 33 ans, spécialiste en nouvelles technologies (créateur de l’offre commerciale iZi, gérant d’i-Shop.re, directeur commercial de la société GEODE…) jusqu’alors Vice-président Exécutif de la JCE du Grand Sud de la Réunion, qui succède à Mounir NAJAFALY, fonctionnaire hospitalier, à la fonction de Président de la JCEGSR pour l’année 2012.

Il sera soutenu dans cette tâche par un bureau constitué de :

  • Véronique GAUTHIER, auto-entrepreneuse dans le domaine du télé-secrétariat, élue Vice-Présidente Exécutive ;
  • Pascaline PONAMA, directrice d’une couveuse de projets d’entreprises, élue Trésorière ;
  • Sandra RABY, gérante d’une agence publicitaire en ligne, élue Secrétaire ;
  • David PAYET, gérant d’un institut de formation pour adultes, élu Vice-Président Formation et Programme ;
  • Sophie JABOUILLE, opticienne, élue Vice-Présidente Convivialité ;
  • Inel OLIVAR, salarié d’une couveuse de projets d’entreprises et étudiant exécutive à l’IAE, élu Vice-Président Communication.

Rappelons qu’en 2011, Benjamin LAURIOT est également au national l’un des 23 Présidents de Fédération des Jeunes Chambres Economiques Françaises (JCEF), qui regroupe près de 2000 membres âgés de 40 ans au plus.

Les défis du bureau 2012 sont multiples :

  • Soutenir et appliquer le programme national au niveau local, notamment par la mise en place d’actions pour le progrès social, culturel et économique de la zone Sud de l’île.
  • Favoriser les rapprochements entre les JCE du Grand Sud et de Saint-Denis en soutenant l’organisation d’actions communes (comme la mise en place d’un fonds de dotation ou l’envoi de délégations aux congrès national – Tours - , européen – Brunswick - ou mondial – Taipeh);
  • Encourager la formation pro-active des jeunes réunionnais du Sud de l’île, en proposant tout au long de l’année des sessions de formation au développement personnel (prise de parole en public, méthodologie de projets, relations avec la presse, conduite de réunion…).
  • Développer la jeune JCEGSR (créée en 2009), qui compte en 2011 une quinzaine de membres actifs et une dizaine d’observateurs/trices.

Le Président 2012, Benjamin LAURIOT accompagné

du Président 2011, Mounir NAJAFALY

Membres et observateurs assistant à l’AGO de la

JCE du Grand Sud chez notre partenaire, l’lloha

A suivre prochainement: Le portrait des membres du Bureau 2012

JOYEUX NOEL

 

La Jeune Chambre Economique du Grand Sud vous souhaite à tous un très Joyeux Noël.

Assemblée générale du Grand-Sud

Le Lundi 12 Décembre 2011 aura lieu l’assemblée générale de la JCE Grand-Sud, qui, au-delà d’exposer le bilan de cette année 2011, permettra l’élection du nouveau bureau 2012.

Cette soirée sera sous le signe de la convivialité au restaurant l’Iloha, dès 18h15. Toute personne curieuse du mouvement Jeune-Chambre sera la bienvenue. C’est aussi l’occasion pour les membres de la Jeune-Chambre du Grand-sud d’inviter lors de ce “1+1″, une ou plusieurs personnes afin de faire découvrir l’association.

Pour obtenir plus de renseignements:

veronique.bolo@laposte.net / optiquelariviere@orange.fr

1961 – 2011, Jeune Chambre Economique de la Réunion, 50 ans dé CITOYENNETE ENTREPRENANTE

1961 – 2011 : UN DEMI-SIECLE D’EXISTENCE ET D’ENGAGEMENT, UN DEMI-SIECLE d’actions dédiées à la cité

De 1961 à 2011, plus de 250 actions :

· De portée internationale
  • Création du Forum Economique de l’Océan Indien.
  • Promotion de l’île de La Réunion à travers le monde (Québec, New Delhi, Osaka…).

· De portée nationale
  • Création du DDthlon, premier rallye pédestre pour le développement durable, actuellement repris dans toutes les Jeunes Chambres de France.

    · De portée locale et communautaire
    • La Jeune Chambre de Saint Denis a été chargée par la DIREN de mettre en place et d’expérimenter un Observatoire du développement durable à La Réunion.
    • Grâce à l’action SEES / Système d’échanges d’expériences et de savoirs, des entrepreneur-e-s seniors volontaires ont accompagné de jeunes créatrices et créateurs d’entreprise pour pérenniser leur activité.
    • L’action WEST / Earth Society World Tour a organisé le Tour d’Europe d’une exposition de portraits réunionnais pour valoriser la diversité et la fraternité humaine.

    De 1961 à 2011, plus de 1500 personnes ont fait partie et fait vivre la Jeune Chambre de La Réunion !

    Lire la suite »

    50 ans de la Jeune Chambre Economique de Saint Denis de La Réunion

    Cher-e-s Toutes et Tous,

    Comme vous le savez, cette année, la Jeune Chambre Economique de La Réunion fête ses 50 ans d’existence au service de la Cité. Une semaine d’actions, “1961 - 2011, Jeune Chambre de La Réunion, 50 ans de Citoyenneté entreprenante” aura lieu du 18 au 24 septembre prochain pour célébrer cet important anniversaire.

    Lire la suite »

    Pleins phares sur…Sophie Jabouille, membre JCER grand-sud

    A partir de maintenant, la rédaction de JCER Grand-sud, proposera un portrait d’un de ses membres. Deux fois par mois, un portrait sera proposé, histoire de connaître un peu mieux ceux qui font la Jeune chambre d’aujourd’hui, ceux qui participent activement à travers leurs engagements à l’évolution de la société.

    Aujourd’hui c’est Sophie Jabouille qui se présente à nous. Elle nous reçoit dans sa boutique de lunetterie à la Rivière St Louis: Optique la Rivière, 38 rue Pente Nicole. Une boutique facile à trouver, à proximité de la Mairie de la Rivière.

    Tout d’abord il faut bien dire les choses, sans conteste le génie de Sophie s’exprime aussi à travers la décoration de sa boutique. Cette boutique c’est tout d’abord, une ambiance chaleureuse et moderne qui tout de suite vous rassure et vous donne envie de confier votre santé à cette professionnelle.

    Une large gamme de lunettes et autres matériels optiques vous sont ainsi proposés, la qualité du service en plus.

    David GOULOIS: “Alors Sophie dites-nous tout. Qui êtes-vous? ”

    Sophie JABOUILLE: j’ai 38 ans, célibataire, sans enfants, je vie à St Pierre. Mais je suis originaire de Meine et Marne.

    DG: Un coeur à prendre donc! Qu’avez-vous fait comme études, parlez-nous un peu de votre parcours professionnel?

    SJ: J’ai un BTS Opticien Lunetier avec deux spécialisations: un DAO (Directeur en Affaire Optique) et un CQP technique (examen de la vue, lentilles, évolution de la vue des enfants, basse tension…).

    DG: Ok! L’on peut dire que vous avez un bon bagage! Où avez-vous travaillé?

    SJ: J’ai travaillé un an à ST Lo, puis sept ans dans l’entreprise familiale. Enfin 4 ans en tant que Directrice de magasin à St Pierre. J’ai créé mon enseigne à St Louis en 2009.

    DG: une femme d’affaires donc…Quelles sont vos passions, vos hobbies?

    SJ: J’adore cuisiner, nager dans le lagon. Pour le côté culinaire je fais la cuisine de mes grands mères ! Comme de la blaquettes de veau ou des pots au feu ou des gratins dauphinois. La cuisine lontan !!!! Mais comme j’adore ça dès que je peux je teste d’autres cultures; ici c’est facile avec les caris , les verrines. Bientôt je teste la cuisine moléculaire!

    DG: Vous penserez à nous inviter Sophie? …Pourquoi êtes-vous membre de la JCER, qu’y trouvez-vous d’intéressant, et depuis combien de temps êtes vous membre?

    SJ: Je suis membre depuis un mois (rires). Je rencontre des gens au sein de la jeune chambres qui ont les mêmes valeurs que moi. J’apprend pleins de choses à la jeune chambre que je ne pratique pas du tout au quotidien comme faire des demandes de partenariats, rechercher des sponsors, vendre un projet…Tout ce qui est contact avec l’administration… Et profiter également des particularités de chacun ou de leur passions lors de formations dispensées par la jeune chambre. Pouvoir partager des moments de convivialité et d’échanges,comme participer à un congrès comme cela c’est fait au Dimitile (ou helas je n’ai pas pu participer mais la prochaine j’y serais, c’est sur! ).

    DG: Oui il est vrai que la jeune chambre propose beaucoup de formations, et de qualité il faut le reconnaitre… Avez-vous participé à une ou des commissions? Lesquelles?

    SJ: Oui je participe actuellement à la commission Vacoa Gastronomique (un projet d’annuaire gastronomique) et j’ai participé au DDthlon (l’éco marathon of course!) .

    DG: Que pourrions nous vous souhaiter?

    SJ: Tout le bonheur du monde!

    DG: Eh bien c’est chose faite! Merci de nous avoir reçu dans votre boutique Sophie, je vous laisse car visiblement le travail ne manque pas!

    Pour joindre Sophie, optiquelariviere@orange.fr  , 02.62.33.11.40

    La JCER de plus en plus médiatisée….

    Pour fêter ses 50 ans d’existence à La Réunion, la Jeune Chambre Economique, plus connue sous son acronyme JCE, lance sa vitrine Internet qui permettra au grand public d’en savoir plus sur les entités réunionnaises de ce mouvement bénévole, ainsi que sur les actions en cours et les événements à venir.

    L’association, ouverte à tous les jeunes de 18 à 40 ans, compte plus de 200 000 membres dans le monde. Elle est reconnue d’utilité publique pour avoir initié des projets tels que les rues piétonnes, les collecteurs de verre, la journée universelle des droits de l’enfant… ou plus spécifiquement sur notre île, le Ddthlon ®, rallye pédestre du développement durable, dont la prochaine édition a eu lieu le 2 avril à Saint-Pierre.

    Sources: http://www.reunion-multimedia.com/http-jcer-fr

    Invitation à la mensuelle du 06 avril (JCE de Saint Denis)

    Mon souhait est de travailler en équipe (JIR du 28 mars 11)

    L’année s’annonce chargée pour Mélanie Perche. Fraîchement élue présidente de la Jeune chambre économique Réunion, le temps fort de son mandat sera la célébration des 50 ans de l’association.

    Lire la suite »

    La presse en parle…

    La jeune chambre économique du Grand-Sud crée le débat!

    “Les jeunes et l’emploi” comment mettre en adéquation l’offre de compétence avec les besoins actuels et futurs de l’entreprise?

     Pendant toute l’année 2011, La Jeune Chambre Economique Française mobilise les acteurs« L’emploi des jeunes » est effectivement une priorité majeure sur le territoire national et a fortiori à La Réunion.Lorsqu’on regarde les chiffres du chômage des jeunes, le constat est alarmant : un taux de chômage de 22,3% pour la France et 55,3% pour La Réunion au dernier trimestre 2010. A La Réunion, c’est la Jeune Chambre Economique du Grand Sud qui a été l’organisatrice du débat avec la participation de membres de la Jeune Chambre de Saint-Denis même si cette dernière est actuellement mobilisée sur l’organisation de la semaine des 50 ans de la Jeune Chambre à La Réunion. La Jeune Chambre Economique du Grand Sud avait choisi comme axe de réflexion : «Comment mettre en adéquation l’offre de compétences avec les besoins actuels et futurs des entreprises ? »

     

    15 responsables d’organisations locales invitées

     Un nombre honorable de participants se sont retrouvés autour de la table : représentants de la  Chambre de Métiers, CCIR et EGC, Université, Pôle Emploi, Missions Locales, organismes de formation, groupement des jeunes créateurs, CGPME, URSIAE, AFDET, Réunionnais du Monde mais aussi une conseillère d’orientation psychologue et des entreprises ou associations innovantes en terme de filière ou de métier (Bébé Entreprise, Get 974). Les échanges ont été riches et des idées communes ont émergé.

    Raisonner en filière plutôt qu’en métier

     Lorsqu’on parle « métier » aux jeunes qui doivent choisir leur orientation, l’approche est complexe (il existe plus de 500 métiers) et les perspectives se ferment. Raisonner en filières permet d’élargir la vision des jeunes en quête d’orientation. Les secteurs d’activité potentiellement porteurs d’emploi à La Réunion sont aussi bien des filières émergentes (les services à la personne, les NTIC, l’environnement etc.) que des filières classiques telles que l’artisanat, le tourisme, l’agroalimentaire, l’hôtellerie, la restauration ou le BTP. 9 secteurs identifiés comme prioritaires sont déjà pris en compte dans la mise en place du CPRDF (Contrat de Plan Régional de Développement de la Formation signé en partenariat avec la Région, l’Etat, le Rectorat et l’Education nationale). Par ailleurs, malgré l’important taux de chômage, certains métiers ne trouvent pas de candidats. C’est le cas des commerciaux et de métiers techniques et/ou de haut niveau.

    L’alternance, formidable tremplin vers l’emploi

     70% des contrats professionnels et 63% des contrats d’apprentissage aboutissent à un emploi durable dans les 6 mois. Et la marge de progression des contrats d’alternance est considérable si on se réfère aux performances de l’Allemagne dans ce domaine. En 2010, la France comptait 400 000 jeunes en alternance, en Allemagne, ce chiffre atteint 1 600 000 jeunes. Pour que l’alternance soit encore plus efficace et pour inciter les entreprises à utiliser ces dispositifs, l’ensemble des participants au débat étaient unanimes quant à la nécessité de former les tuteurs en entreprise à l’accueil des jeunes.

    L’enseignement et la formation

     Dans l’ensemble, toutes les filières sont bien représentées dans l’enseignement et la formation professionnelle même si, bien sûr, des mises à jour sont inévitables. Les points bloquants se situent surtout au niveau du choix de l’orientation, de la connaissance des entreprises, des filières et de leurs débouchés, et de la motivation des jeunes quant à l’exercice d’une activité professionnelle. Certains jeunes sont mal orientés, souvent , il s’agit d’une orientation par défaut. Par exemple, l’entrée à l’université n’est soumise à aucune sélection. Des jeunes l’intègrent malgré un avis défavorable et leur choix peut se tourner vers des filières « élitistes ». Ce constat ajouté à la différence pédagogique entre le lycée et l’université expliquent un nombre important d’échecs en 1 ère année. L’Université de La Réunion réfléchit actuellement à la mise en place du CPESIP, une sorte « d’année zéro », dispositif spécifique pour lutter contre l’échec en première année, notamment pour la cible des étudiants potentiellement décrocheurs, qui constituerait un sas permettant de bien choisir sa filière. Les participants ont aussi évoqué la nécessité de prévoir des passerelles entre les formations afin qu’un jeune puisse facilement se réorienter s’il en ressent le besoin.Chambre de Métiers pour des classes de 6 ème en présence également des parents qui sont partie prenante dans le processus d’orientation. Au niveau de la formation, un bilan de compétences adapté aux jeunes est en train de se développer. Parallèlement, les entreprises notamment du secteur privé doivent être incitées à utiliser les heures de formations DIF (Droit Individuel à la Formation) acquises automatiquement par chaque salarié.

     La mobilité

     

     

     La mobilité a été évoquée à de nombreuses reprises lors de ce débat car elle présente de sérieux atouts à l’avis général des participants. Tout d’abord, elle permet d’élargir le marché de l’offre pour les jeunes, le marché de l’emploi à La Réunion étant de toute façon structurellement trop étroit pour tous les demandeurs d’emploi. Puis, elle permet aux jeunes de se former à des techniques de pointe et d’ouvrir leur esprit, qu’ils s’expatrient en métropole, au Canada, en Australie mais aussi en Europe. Comme le soulignait le responsable du site internet Réunionnais du Monde, il s’agit de partir pour mieux revenir.Une nécessaire coordinationTous les acteurs locaux doivent se connaître et se rencontrer régulièrement afin de partager leurs expériences, se fixer des objectifs, coordonner les actions et mutualiser les moyens. Il semble nécessaire de créer un service public de l’orientation.La valorisation, une notion-clé transversaleS’il y a un terme qui est revenu sans cesse lors de ce débat, c’est bien la valorisation. Valorisation des filières en mal de reconnaissance, de manière largement injustifiée, comme l’artisanat. Mais aussi valorisation de l’alternance qui peut souffrir d’une image de marque négative alors que c’est un formidable outil. Valorisation de l’entreprise aux yeux des jeunes : il faut leur donner envie de venir y travailler. Valorisation des tuteurs en entreprise pour les jeunes en alternance mais aussi des jeunes embauchés qu’il faut former. Et enfin, et pas des moindres, la valorisation du jeune qui bien souvent a du mal à s’affirmer, manque de motivation ou de confiance en lui. Dans cet esprit, l’arrivée fin 2010 des Olympiades des métiers à La Réunion a été très bien accueillie par les jeunes et ce type d’actions devraient être multipliées en plus de formations transversales sur le savoir-être (à la connaissance et la mise en valeur des atouts du jeune, préparation à l’entretien d’embauche, à la prise de parole en public etc.). Car au-delà de la qualification, c’est le tempérament du jeune qui fait la différence lors de l’embauche. L’accent doit être mis auprès des jeunes sur la polyvalence car ils seront amenés à exercer plusieurs métiers dans leur vie, et sur le savoir-être en entreprise, condition sine qua non au succès de l’intégration et de la progression dans l’entreprise.

    La Jeune Chambre Économique Française, une formidable expérience humaine au service de la CitéConcernant la connaissance des entreprises et des métiers, des interventions permettent à la jeunesse de découvrir les entreprises dans les collèges, les lycées voire même les écoles primaires, l’objectif étant de sécuriser les orientations des élèves qui choisissent en étant mieux informés. Des actions sont d’ores et déjà mises en place ou en cours de création telles que le PDMF (projet découverte métier formation) de l’Education Nationale ou les journées découvertes organisées par la économiques et institutionnels locaux autour de grandes problématiques sociétales.

      La Jeune Chambre Économique Française (JCEF), association reconnue d’utilité publique fondée en 1952 par Yvon Chotard, est indépendante de tout courant politique, religieux ou syndical. Sa principale vocation est de contribuer au bien-être de la cité et de ses individus par la mise en place de projets d’ordre social, économique, culturel et communautaire. La JCEF est composée de près de 3000 bénévoles issus de tous horizons socioprofessionnels, âgés de 18 à 40 ans et répartis dans 160 Jeunes Chambres Économiques (JCE) locales et 23 Fédérations régionales. Chaque membre s’engage à respecter une charte de valeurs humaines prônant la liberté de l’individu et de l’entreprise, la solidarité internationale, le respect de la personne humaine, le respect des lois, la valeur de l’engagement et la noblesse de l’action au service de la communauté. Le Président 2011 de la JCEF est Guillaume FREI. Sans être partisane, mais en étant une véritable force de proposition politique, la JCEF est à même de proposer aux pouvoirs publics des projets novateurs, affirmant ainsi sa capacité d’action et de réflexion pour le bien de la collectivité et l’avenir de l’agglomération . www.jcef.fr La Jeune Chambre Économique de La Réunion, c’est la Jeune Chambre Economique de Saint-Denis et la Jeune Chambre Economique du Grand Sud. 

     

     

     

     

     

    Trombinoscope JCER Grand-Sud, Bureau 2011

    Past-Présidente du bureau 2011 : Frédérique Lebon

    A la JCE : Observatrice en 1998, membre depuis 2000, Vice-Présidente de la Fédération France Océan Indien en 2008 en charge de la création d’une OLM dans le Sud et formatrice Trainer-Presenter.

    Plusieurs engagements JCI au fil des ans et à travers les jeunes Chambres de Saint-Denis, Marseille, Paris et aujourd’hui du Grand Sud (directions de commission, animations de formations…). Dans la vie professionnelle : dirigeante du cabinet conseil en communication et relations publiques Ozone-oi depuis 4 ans.

    Particularités : attirée par l’expérimentation de projets nouveaux et les horizons lointains, joyeuses, entreprenante, créative, à l’écoute, j’essaie d’être maladroitement mais fermement, guidée par ce que notre humanité doit avoir de meilleur, l’amour et le respect.

    Président JCE-Grand-Sud 2011 : Mounir NAJAFALY

    Fonctionnaire hospitalier, Responsable juridique RH au sein du CHR de La Réunion
    Président fondateur (2009) de la JCEGSR, et Président 2011
    Formateur Presenter et Trainer
    Membre du Rotary Club de Saint-Joseph

    Particularités: perfectionniste, franc, rigoureux et rêveur

    Vice-Président exécutif : Benjamin Lauriot

    Evangélisateur et formateur en nouvelles technologies (créateur d’iZi et i-Shop.re)
    Collaborateur au magazine mensuel “Réunion Multimédia”
    Membre actif de l’Association réunionnaise des Technologies de l’Information et de la Communication et de la Commission d’Orientation, de Formation et d’Insertion Professionnelle de l’Université de la Réunion.
    Particularités : Bon vivant. Citoyen du monde curieux, réfléchi, sociable, travailleur et rêveur

    Vice-Président communication, formation et développement : David Goulois.

    Psychologue Clinicien, Psychothérapeute, Formateur-consultant.

    J’exerce en cabinet sur St Pierre.
    Collaborateur à la revue “Belle” (supplément hebdomadaire du journal “Le Quotidien”)
    Consultant pour la station de radio “Réunion Première” les 3 premiers vendredi de chaque mois de 11h à 12h.

    Particularités: Vrai blond. Dynamique, entreprenant, adaptatif, amateur de bons repas. Curieux du monde.

    Me contacter : david.goulois974@orange.fr

    Vice-Président Juridique : Frédérique Hoarau.

    Avocat au barreau de St Pierre

    Particularités : aime aller au charbon

    Trésorier du bureau : Yannick Bovalo

    Gérant/associé SARL Runmat, SARL Profils et Plafonds Réunionnais et Holding Hypérion

    Particularité : Fort Mental, fédérateur, entreprenant, Franc, n’a pas froid au yeux et l’âme d’un justicier

    Secrétaire du bureau : Pascaline Ponama

    Membres JCE depuis 2009, secrétaire du bureau Grand-Sud2011

    Directrice d’une couveuse d’entrepreneurs à l’essai, association chargée de l’accueil et de l’accompagnement des futurs créateurs d’entreprise

    Mes engagements bénévoles :

    o Présidente de l’association Aid’Atout, spécialisée dans les services à la personne

    o Trésorière de l’association Arnaud Productions, qui propose du théâtre et du chant pour les enfants handicapés

    Mes compétences : gestion d’entreprise / comptabilité, formation, management, développement commercial, développement de projet

    Mes particularités : rigoureuse / exigeante, entreprenante, aime relever les défis, engagement social, rêve d’un monde meilleur…

    Prochaine mensuelle de la JCE de Saint Denis - le 02 mars à 18H30 à la MRST

    Cher-e-s toutes et tous,

    Je vous rappelle que la prochaine mensuelle de la JCE de Saint Denis se déroulera, selon les modalités habituelles, le mercredi 02 mars 2011 à 18H30 à la MRST du parc de la Technopole de Sainte-Clotilde.

    Lire la suite »

    JCI Impact, FRE


    1-10 JCI Impact (FRE)
    Uploaded by dgjcef. - Up-to-the minute news videos.

    Vidéo de la soirée de passation du 12/02 (bureau 2011 de la JCE Saint Denis)

    Election du Bureau 2011 de la Fédération Océan Indien des Jeunes Chambres Economiques Françaises (source : zinfos974)

    Ce dimanche 20 février de 9h à 12h, les représentants des trois Organisations Locales Membres (OLM) du Grand Sud de la Réunion, de Mayotte et de Saint Denis se sont réunis au Palm & Spa de la Petite Ile en Assemblée Générale Extraordinaire pour élire les nouveaux représentants de la Fédération Océan Indien de la Jeune Chambre Economique Française (JCEF), qui regroupe au niveau national près de 2000 membres âgés de moins de 40 ans, répartis en 26 fédérations qui agissent chaque jour pour faire avancer la société.

    Lire la suite »

    JCE, passation de présidence (source : Run Mag)

    La Jeune Chambre Economique de Saint Denis de La Réunion a organisé le vendredi 18 février 2011, la passation de Présidence entre Stéphane CAZANOVE, Président 2010, et Mélanie PERCHE, Présidente 2011. Un évènement organisé, grâce à l’accueil de la mairie, dans les locaux de l’ancien Hôtel de Ville de Saint Denis. L’occasion de réunir les membres actuels, passés et à venir, ainsi que ses invités et partenaires.

    Mélanie PERCHE, Présidente 2011, est membre de l’Association depuis 2008. Elle vit à Sainte Marie. Juriste et anthropologue de formation, elle est actuellement, chargée de mission “Egalité des chances” chez Capital Formation, où elle est la Référente du SAMETH – Service d’Appui au Maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés.

    Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

    Lire la suite »

    Le Quotidien du 19/02

    JIR du 21/02/2011

    Mélanie Perche élue présidente (source ipreunion.com)

    Mélanie Perche a été élue ce vendredi 18 février 2011 à Saint-Denis présidente de la Jeune chambre économique.

    Lire la suite »

    Thèmes WordPress - WordPress tuto